Châles d’été

J’étais partie pour coudre.
Vraiment partie pour coudre, parce qu’il était temps de se secouer un peu la canette.

J’en ai donc parlé à mes  besoins de couture, qui ont répondu : pantalon.
Etonnant quand on sait que coudre un pantalon ça me plaît moyennement.

pantalon

Mais bon.
Interrogés à leur tour, mes besoins de déstockage, eux, ont répondu à l’unanimité : lin !

lin

Okayyyy , un pantalon en lin à coudre,  ça m’apprendra à donner le droit de vote à n’importe qui.

Sauf que cette emmerdeuse de Bernina a posé son veto à l’affaire.
Notez qu’elle ne s’est pas levée pour dire je suis contre et je m’y oppose formellement, mais disons que ça y ressemblait quand même très fort.
Mon fil supérieur casse tous les 5 points. Ce qui, si on compte le temps du ré-enfilage, devrait me donner un pantalon fini dans à peu près 19 jours et 3 heures.
Je l’ai donc expédiée manu militari chez le renvendeur, et à l’heure où je vous parle elle devrait être en compagnie d’un monsieur très gentil à l’accent du sud, que j’imagine vêtu d’une salopette bleue avec quelques tâches d’huile dessus.
Temps de l’absence? Inconnu.

Heureusement il me restait mes fidèles aiguilles!

koigu

Et l’association de Koigu et Madelintosh pour le châle Rowley.

IMG_8790_medium

Mon association de couleurs s’éloigne franchement des coloris sable et bord de mer de l’original, mais j’aime assez pour l’instant.

ink

Même si les débuts on été un peu difficiles, je vous en parlerai prochainement.
En attendant ça avance, ça avance, avant d’être stoppé net à la fin de la semaine, le 1er Août pour être précise,  par le début d’un Kal auquel je me suis inscrite, pour tricoter un châle en kit.

koigu point

Kit et Kal, ce ne sont pas vraiment des mots habituels sur ce Blog, mais c’est parce qu’il va y avoir quelque chose d’exceptionnel au mois d’Octobre.

Le Swiss Wulle Festival.

Et je compte bien y aller !!

 

Et merci pour l’accueil réserver à mon premier Podcast, cela m’a beaucoup rassurée!
Très belle semaine à toutes et tous !